un peu de poèsie dans ce monde de brutes

Un après midi ensoleillé, des randonneurs surchauffés, un musicien voyageur et son "n'gonni", variante de la harpe pratiquée au Mali et au Burkina Fasso.

Jean-Marc Collin passe ses hivers au Burkina, ses étés en Irlande.
Son n'gonni, suivant la tradition, doit être posé par terre pour entrer en vibration avec le sol.
Il était accompagné par son amie Fanny Legros .
Croyez moi si vous le voulez, le "vaisseau de granit" les a accompagné dans la vibration..
C'était un moment extraordinaire.

Article précédent | Article suivant | Tout le blog-notes

Vos réactions (2 réaction(s))

Fanny [30/06/2010 à 15h09]

Merci Jean-Yves pour ce moment inoubliable, ton bateau mythique est source d'inspiration et de rêves fabuleux !!!
Bises à toi, bon vent !
Fanny
PS : une petite rectification, comprenez "Il était accompagné par UNE amie Fanny Legros"

toubaboubobo [01/07/2010 à 16h10]

Coucou Jean Yves et merci beaucoup pour cet acceuil dans ton oeuvre. Ce fut une experience unique et une belle rencontre. Tu fais partie des gens qui vont jusqu'au bout des reves les plus fous et bravo encore
Je suis bien arrive en Irlande et deja embarque dans de nouvelles aventures musicale. Au plaisir de se revoir, et n'esites pas a me rapeller, ce sera toujours avec plaisir
Kenavo

Réagir

Restez dans le cadre de l'article. Les messages agressifs, vulgaires, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par l'administrateur du site.

Pour réagir, vous devez être inscrit.
Si vous n'avez pas encore de compte, inscrivez-vous.

Votre commentaire

Votre pseudonyme sera affiché à l'écran comme signature d'un commentaire.

Copyright Jean-Yves Menez • Midi moins une - villOrama.com