Un petit détour par la case "cancer"

Le mot "cancer" signifie "crabe" ou "écrevisse" dans le dictionnaire étymologique. De l'avis de tous, c'est une maladie létale qui ronge l'organisme, mais qui se soigne actuellement.

Pour moi, c'est un problème de déglutition que j'ai décelé fin janvier lors d'un séjour en Guadeloupe, alors que j'étais reçu par Gilbert et Brigitte, des vieux amis du Pays du Trégor.
Après consultation, il s'est avéré que c'était une tumeur maligne, que je devais soigner séance tenante.
Après le diagnostic et les différentes perforations d'usage, le traitement commençât début mai et prend fin aujourd'hui.

35 séances de radiothérapie, immobilisé dans un scaphandre personnalisé..

3 semaines de chimiothérapie en "salon", doublées par l'effet d'une chambre "implantable" qui continuait la perfusion à domicile.
Je tiens à remercier l'équipe soignante qui, au delà de ses compétences, fait preuve d'une humanité sans failles.

Sur mon chemin, j'ai rencontré Jeannine Guerlavais.
Elle est veuve d'un tailleur de pierre, emporté en 20 jours par un cancer du foie foudroyant.
Outre sa grande gentillesse, elle a le don de "toucher", ou de "panser" le feu.
Ce don lui a été transmis par sa belle mère, (comme quoi elles ne sont pas que nuisibles).
Elle a aussi le don de soigner le zona, l'eczéma, et d'autres maladies.
Pour faire riche, j'affrète un taxi Londonien.

Pendant que "Bambi" monte la garde en m'attendant, elle travaille sur le concept de "roupettes à queues"..

Puis la séance commence.
Cela dure entre 5 et 10 minutes chaque fois.
Bambi participe activement au travail.

En fait le bombardement de rayons crée une brulure des muqueuses, une perte à vie de la salive.
Grâce à Jeannine, il n'en est rien de tout cela.
On m'avait aussi dit que la chimio occasionnait des effets secondaires. (assèchement de la peau, démangaisons, nausées, une déformation de la machoire, des douleurs diverses ..)
En fait, j'ai perdu 2kgs et j'éprouve simplement une sensation de fatigue et une perte momentanée du goût.

Pour conclure, chaque cancer est traité différemment et les effets varient suivant le cas et le mental de la personne.
Pour ma part, je m'en sors plutôt bien.

Je repars avec mon taxi londonien vers d'autres aventures..
(Pour plus d'informations, le chauffeur s'appelle Gérald Labrunie.
C'est le gestionnaire de mon site).

Article précédent | Article suivant | Tout le blog-notes

Vos réactions (1 réaction(s))

berrybreton [19/07/2011 à 16h10]

Bravo pour le courage doublé d'humour ; le crabe marche de côté donc en le prenant de front, on a des chances de le vaincre ; je suis dans ta situation , sans produits chimiques mais à coups d'azote et de coups de bistouri ; chaque jour est un jour de victoire . Ciao ! à bientôt ! Françoise

Réagir

Restez dans le cadre de l'article. Les messages agressifs, vulgaires, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par l'administrateur du site.

Pour réagir, vous devez être inscrit.
Si vous n'avez pas encore de compte, inscrivez-vous.

Votre commentaire

Votre pseudonyme sera affiché à l'écran comme signature d'un commentaire.

Copyright Jean-Yves Menez • Midi moins une - villOrama.com