L'atelier Artkad, à Serravezza, (suite)

Cet atelier est un paysage en constante mutation.. Pendant que le projet de Nicolas suit son cours, (40 m de fresque murale), d'autres blocs arrivent sur le chantier.

C'est un projet commun à Cynthia et Nicolas, en partance lui aussi pour Taïwan.
(Depuis le port de Carrare, le transport coûte moins cher que pour Paris).
Je trouve étonnant qu'à partir de si petites maquettes, on puisse réaliser des projets si monumentaux..

Pendant que la jolie rivière coule de la montagne et décline le principe d' "impermanence", les blocs prennent provisoirement place, dans l'attente de leur transformation.

Pendant que le premier élément de la fresque voit le jour dans l'atelier, un fil diamanté est installé dans la cour et l'équipe s'enrichit de la présence d'un professeur de sculpture taïwanais.

Jolie tablée, n'est ce pas ?

Article précédent | Article suivant | Tout le blog-notes

Réagir

Restez dans le cadre de l'article. Les messages agressifs, vulgaires, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par l'administrateur du site.

Pour réagir, vous devez être inscrit.
Si vous n'avez pas encore de compte, inscrivez-vous.

Votre commentaire

Votre pseudonyme sera affiché à l'écran comme signature d'un commentaire.

Copyright Jean-Yves Menez • Midi moins une - villOrama.com