Berlin 2014

Bus, covoiturage, 70 euros l'aller retour Nantes Berlin. Hébergement en auberge de jeunesse, (et oui !), dans le quartier alternatif de cette ville en mutation

25 ans plus tard,le no man's land laissé par le mur est réinvesti de différentes manières.
A part le Mémorial et le km investi par "East side galerie", plus de trace du Mur, si ce n'est dans les esprits.
Le musée de Check point Charlie, qui m'avait tout d'abord soutenu dans mon action pour ensuite user de tous ses moyens pour "kidnapper" ma sculpture vend aujourd'hui des porte clés et des tee shirts.
Ils ont même monté une guérite factice où les toutous payent pour se faire photographier entourés par de faux GIs.
A mon avis, sous couvert d'humanisme, ils se sont enrichis grâce au marché noir de la guerre froide..

La présence de ce "non mur" fait de Berlin un ile dans la "grande Allemagne".
La tolérance y est de mise, les événements festifs spontanés sont bienvenus, le vélo est roi.
La nuit n'existe pas, l'angoisse non plus.
Il n'y a pas de mode vestimentaire, on est par contre surpris à tous les coins de rue par des looks extraterrestres.

C'est une ville pas chère où il fait bon vivre.

La "Traban" est devenue une voiture de collection, les clodos investissent les abri bus, mon collègue Gégé pose pour la postérité.

Pour ce qui est de ma sculpture, affaire à suivre ...

Article précédent | Article suivant | Tout le blog-notes

Réagir

Restez dans le cadre de l'article. Les messages agressifs, vulgaires, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par l'administrateur du site.

Pour réagir, vous devez être inscrit.
Si vous n'avez pas encore de compte, inscrivez-vous.

Votre commentaire

Votre pseudonyme sera affiché à l'écran comme signature d'un commentaire.

Copyright Jean-Yves Menez • Midi moins une - villOrama.com